Impro-verbes

Je reprends une idée d'Alain Zalmanski, celle des Impro-verbes. Il s'agit non pas de proverbes détournés ou croisés comme les perverbes, mais de nouveaux proverbes un peu improvisés et un peu approximatifs.

Série 1 : Halloween

À Halloween, allez au The Queen. 

Tant d'Halloween, temps de faces chafouines.

Quand vient Samain, on veut être demain.

Qui accroche une citrouille est proche d'une andouille.

Trick or treats blinde le blitz du biz.
 

Série 2 : le beaujolais nouveau

À beaujolais qui tache, bon sujet qui fâche.

Qui boit du beaujolais nouveau le rend dans le caniveau.

Tel beaujolais primeur, tel de mauvaise humeur.

Comme on boit du beaujolpif, comme on a le ventre à vif.
 
 

Série 3 : l'Armistice
 

Heureux qui le onze novembre reste au chaud dans sa douce chambre.

Le jour de l'armistice, glisse-toi dans les interstices.

Se défiler pour le défilé, c'est décider du fil dans les idées.

En dix-huit avec le Père-la-Victoire, en quarante avec Hitler à Montoire.
 

Série 4 : le pélerinage du 9 novembre
 

Si on parle de la Boisserie, langue de bois en série.

Qui ne va à Colombey pourra bientôt tomber.

Tous à Colombey-les-Deux-Églises, puis chacun fait à sa guise.
 

Série 5 : fin de trimestre scolaire
 

Fin de trimestre, soirées sous séquestre.

Qui voit la fin du trimestre entame une randonnée alpestre.

Toujours fin de trimestre fait travailler le vaguemestre.

À fin de trimestre, jeu de l'homme-orchestre.

Telle finit le trimestre, telle fait de la palestre.

Qui remplit des kalamazos devient sado ou maso.

À remplir des bulletins on perd son beau teint.

Plus on a de conseils de classe, moins on a de veille ou de place.

La dernière à rentrer ses moyennes est toujours la doyenne.
 

Série 6 : la Saint-Nicolas

Il est toujours trop tard pour le Père Fouettard.

Les enfants trop méchants vont dans la trappe de Hans Trapp.

Pas de pitié avec Zwarte Piet.

Inutile de crier Pouce face à Kranpus.

Qui est sans cur est comme Housecker.

Ruprecht, Knechtruprecht, jamais recht.
 

Revenir à la salle de jeux

Revenir au sommaire