Le g géminé

1. GG note la vélaire seule

– agglo ;
– agglomérat ;
– agglomération ;.
– aggloméré ;
– agglomérer ;.
– agglutinant, ante ;
– agglutination ;
– agglutiner ;.
– agglutinine ;
– agglutinogène ;
– aggravant, ante ;
– aggravation ;
– aggravé(e) ;
– aggraver ;
– blogger, l'absurde fausse francisation bloggueur (à laquelle il vaut mieux préférer blogueur) ;
– boggie, écrit aussi bogie ;
– bootlegger ;
– buggy, voir aussi le boghei ou boguet ;
– camping-gaz ;
– chewing-gum ;
– dogger ;
– groggy ;
– haggis ;
– isoagglutination ;
– jigger ;
– jogger ;
– jogg eur, euse ;
– jogging ;
– leggings, leggins ,
– nugget ,
– outrigger ;
– reggae ;
– starting-gate ;
– tagger, les variantes taguer et tagueur se répandent ;
– toboggan ;
– ziggourat.

Les termes viennent pour la plupart du latin (préfixe ad + mot commençant par g) ou de l'anglais. Deux mots sont différents : ziggourat de l'assyrien et toboggan de l'algonquin. Il n'y a aucune raison sérieuse à ces graphies.

Quelques noms étrangers ont un double g : Egger, Zeebrugge.

2. GG note un ensemble vélaire et fricative

– suggérer ;
– suggestibilité ;
– suggestible ;
– suggestif, ive ;
– suggestion ;
– suggestionner ;
– suggestivité.
La prononciation est faite pour éviter la confusion avec sujetion.

3. GG note une fricative

Aggiornamento qui peut se dire avec une affriquée /dj/ ou sans la dentale /j/.
Loggia avec une affriquée, mais de moins en moins fréquemment.
Les deux mots sont d'origine italienne.

Revenir à la lettre G

Revenir au cabinet de curiosités